Répression : solidarité avec Batasuna

Publié le par Emgann Bro-Roazhon



    EMGANN dénonce la rafle perpétrée hier au Pays Basque Nord concernant la direction du parti de la gauche indépendantiste basque Batasuna, illégalisé en Espagne et légal en France. Quinze personnes dont les deux porte-parole Xabi Larralde et Jean-Claude Aguerre sont en garde à vue. On assiste à une mise hors la loi sans précédent en Espagne de l'expression politique basque et la mise à l'écart d'une partie non négligeable de l'électorat basque, suite à l'illégalisation récente des partis EHAK (Parti Communiste des Terres Basques, parti de la gauche indépendantiste présent au parlement d'Euskadi) et EAE (Action Nationaliste Basque, parti historique de la gauche basque depuis 1930) ; la France semble lui emboîter le pas. Seule une solution politique mettra fin au conflit basque.

Kengred gant Batasuna !

Yannig Laporte - Relations Internationales d'Emgann MGI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article