A propos de la Palestine

Publié le par Emgann Bro-Roazhon


Emgann-MGI tient à s'associer à ceux et celles qui condamnent la nouvelle agression israélienne contre le peuple Palestinien. Nous invitons nos militants et sympathisants à s'associer aux initiatives de solidarité avec le peuple palestinien. Toutefois nous ne saurions cautionner que ces justes manifestations d'indignation et exigeant l'arrêt des bombardements servent ici en Bretagne à la promotion d'un quelconque fondamentalisme religieux. Nous nous étonnons que certains groupes politiques de gauche ne trouvent rien à redire au fait de cosigner des textes avec des groupes faisant la promotion d'une confession et d'une vision religieuse du conflit israélo-palestinien ou encore de nationalisme d'États ne reconnaissant pas le droit à l'autodétermination pour d'autres peuples sur leur propre sol.


De même prétendre soutenir le peuple palestinien emmuré et bombardé et taire la situation faite à Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste Libanais incarcéré depuis un quart de siècle par la France en raison de son engagement au côté du peuple palestinien dans la résistance nous semble peu cohérent. Alors même que ce dernier, libérable depuis fort longtemps, est maintenu en détention du propre aveu de la police française non plus en raison de sa responsabilité dans des actions militaires mais en raison de ce qu'il représente.

Les groupes politiques se réclamant du droit à l'autodétermination nationale des peuples opprimés et de la justice sociale se doivent de faire entendre la voix de ceux et celles qui en Palestine ont comme perspective une vision non-confessionnelle du conflit.

C'est pourquoi nous ferons connaître autour de nous les positions de la gauche palestinienne (notamment du FPLP) qui sont continuellement minorées et ignorées malgré leurs pertinences et le courage de ses animateurs et leaders qui tels Ahmad Sa'adat secrétaire général et député du Front Populaire de Libération de la Palestine a été condamné à 30 ans de prison le 25 décembre dernier par un tribunal militaire israélien (siégeant sur une base militaire à Ramallah) pour son rôle de dirigeant de cette organisation. Dans les mobilisations pour la Palestine, exigeons :

- L'arrêt immédiat des bombardements sur Gaza et le retrait des troupes Israéliennes ;

- La remise en liberté de tous les prisonniers palestiniens ;

- La remise en liberté immédiate par la France de Georges Ibrahim Abdallah ;

- Le retrait du FPLP de la liste des organisations terroristes de l'Union européenne.


Pour les relations internationales d'Emgann-MGI YL


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article