Réaction aux propos de M. Auxiette

Publié le par Emgann Bro-Roazhon

EMGANN BP 70215 2202 Gwengamp cedex
http://www.emgann.org

Naoned, 16/02/07

Réaction aux propos de Mr Auxiette

Dans la nuit du 14 au 15 février un mystérieux Groupe d'Intervention pour la Réunification a revendiqué le barbouillage au coaltar de six cars de propagande des Pays-de-la-Loire. Cette action fait les titres des pages Loire-Atlantique des Presse-Océan et Ouest-France du 16 février. Dans la même édition Jacques Auxiette tient des propos plus qu'injurieux et criminalise arbitrairement les revendications légitimes des quelques 60% à 70% des habitants de Loire-Atlantique régulièrement sondés et favorables à la Réunification. L'action du GIR a sans doute déplu à Jacques Auxiette qui avait choisi ce jour pour présenter son livre Les Pays de Loire une région francaise, dans le monde d'aujourd'hui.

Il déclare pèle-mèle que la revendication du rattachement à la Bretagne dans certains milieux et chez certains responsables est étonnante et sous certains aspects inquiétante. Parlant de la reconnaissance de l'identité bretonne il se dit méfiant des revendications pronant un droit du sang supérieur au droit du sol, alors que les principales organisations militant pour la réunification ont toujours combattu ces thèses. Il déclare que l'identité des PdL s'appuie avant tout sur le Val-de-Loire, rappelons cependant que seuls deux départements sur cinq sont traversés par la Loire, et qu'un revendique son attachement à la Bretagne. Il nous ressort la notion de repli ethnique des partisans de la réunification. Enfin sur la question de la reconnaissance des identités régionales il déclare au demeurant qu'est ce que l'identité bretonne, l'identité vendéenne, l'identité irlandaise?.

Nous rappelons à M.Auxiette que l'Irlande du Sud est un état indépendant, qu'elle siege au Parlement Européen que sa langue nationale le gaélique est langue officielle de l'Union Européenne, l'identité irlandaise ne peut donc en aucun cas être comparée à un fait régional britannique. Rappelons qu'en aucun cas nous n'acceptons la partition, le Pays Nantais ne sera pas un Ulster Breton !

Il semble que Jacques Auxiette ne sait plus quoi inventer pour décrédibiliser la revendication majoritaire et démocratique de la Réunification Bretonne. Par le mépris qu'il affiche envers la majorité des habitants de Loire-Atlantique nous demandons à ce que son pouvoir d'administration dans ce département soit remis en cause.

Jonathan GUILLAUME

Skeudenn tennet eus dielloù / Image d'archive


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article